Cameroun: Corruption dans le contrôle des vignettes automobiles.

 

Certains policiers et gendarmes laissent filer des automobilistes qui ne sont pas en règle, moyennant une compensation financière

Cameroun: Corruption  dans le contrôle des vignettes automobiles.

Le 1er juillet 2019, marquait le lancement officiel de l'opération de contrôle des vignettes automobiles. Jusqu'au 31 Juillet 2019, les automobilistes devront dans le cadre de cette dernière, présenter aux agents chargés du contrôle, des vignettes automobiles en bonne et due forme, une assurance qui doit être renouvellée en même temps que les vignettes, et une visite technique automobile  dans les règles.


Pour des sorties hors de la ville, il leur faudra prévoir, un triangle de sécurité, la caisse de secours et un gilet jaune. Ladite opération s'étend sur tout le triangle national, à l'exception des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Les conducteurs qui ne se conformeraient pas à ces prescriptions «seront soumis à une penalité fiscale de 100%, une amende pénale, et la mise en fourrière de leur véhicule» reseignaient un communiqué du ministère des finances daté du 25 juin 2019.


Sauf que, comme le précise nos confrères du journal Essingan en kiosque ce vendredi 26 juillet 2019, certains policiers et gendarmes censés faire appliquer ces décisons, brillent par une tolérance sélective, déclenchée à la vue de quelques billets de banque. Le Journal que dirige Marie Robert Eloundou a répéré un cas patent, au niveau de la pharmacie Xavier, sis au quartier Olezoa.


«Un cargo qui tranporte les usagers du quartier  Damas à la Poste centrale de yaoundé a été interpellé par un gendarme  pour le contrôle de la vignette et de l'assurance. Après s'etre présenté  et lui avoir notifié le motif de son interpellation, le gendarme va demander au conducteur de monrer patte blanche. Ce à quoi le conducteur repondra qu'il est en règle, mais qu'il aurait oublié les documents qui attestent de son honneteté à la maison. Après de longues minutes de tractations, le conducteur va glisser subrepticement un billet de 2.000 frs au gendarme, qui n'a pas du  tout été surpris par cette démarche.  Ce dernier va d'ailleurs laisser le conduceur reprendre la route quelques secondes après»


En plus de cette corruption systémique, le journal Essingan révèle par la suite que des gendarmes et des policiers rajoutent à la liste des pièces exigées dans le cadre de cette opération de contrôle, plusieurs autres pièces pour être sûrs de coincer les automobilistes. Pour qu'au final, ces derniers leur versent de l'argent pour se soustraire aux sanctions.

Exprimez vous:

Vous aimez cet article? Votre opinion compte: laissez un commentaire ici. On a hâte de vous lire!

Si vous aimez cet article, Partagez-le avec vos amis sur Facebook.

A lire absolument:



 

 

REAGISSEZ - LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Vous avez quelque chose à dire? lancez vous: réagissez ici.

ça fait le buzz

10 raisons de manger du « petit-cola » pour avoir une santé de fer.

 

 

Cameroun: Une femme tue son mari avec de l'eau bouillante.

 

 

3 raisons de ne pas laisser votre téléphone à la charge toute la nuit.

 

20 pasteurs les plus riches au monde.

 

10 artistes africains les mieux payés en concert.

 

Cameroun : Le Nigérian retrouvé mort dans le coffre de sa voiture aurait été tué par sa femme et son amant.

 

 

Cameroun: Basile Atangana Kouna, une vie de prince à la prison centrale de Kondengui.

 

4 postes à pourvoir à l'Ambassade d'Arabie Saoudite.

 

Le Ministre de la communication confirme que Sisiku Ayuk Tabe et plusieurs sécessionnistes extradés du Nigeria sont effectivement au Cameroun.

 

Top 10 des musiciens les plus riches d’Afrique selon Forbes.

 

Cameroun : La Société générale obtient l’autorisation de déployer ‘‘Yup’’, son service de mobile money.

 

Les + vus