Cameroun : La Société générale obtient l’autorisation de déployer ‘‘Yup’’, son service de mobile money.

 

En septembre 2017, la Société générale Cameroun, filiale du groupe bancaire français Société générale annonçait son retour prochain sur le segment du mobile money au Cameroun.

Cameroun : La Société générale obtient l’autorisation de déployer ‘‘Yup’’, son service de mobile money.

Elle avait alors déposé auprès de la Banque centrale, la Banque des Etats de l'Afrique centrale (Beac), une demande d'exercer l'activité du Mobile money dans le pays. Une demande acceptée en Mars 2017 par Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de l'institution. Ce qui fait de facto de la Société Générale, la quatrième banque à se lancer sur ce segment au Cameroun.


Pour ce nouveau combat, la Société générale Cameroun entend lancer « Yup Cameroun », un service qui s'appuiera sur un réseau d'agents tiers avec lesquelles la banque a au préalable noué des partenariats. Il s'agit essentiellement des stations-service, des enseignes de distribution, et autres commerces, Comme l'indique la Banque, la particularité de Yup est qu'elle permettra a son utilisateur d'accéder à une gamme complète de services transactionnels et financiers, même sans avoir de compte bancaire. « Cette offre permettra également la dématérialisation des flux de paiement des entreprises. Elle s'enrichira rapidement avec des services financiers comme les avances sur salaires, le crédit, les produits d'épargne et les transferts internationaux », explique Société générale Cameroun.


Le lancement de Yup au Cameroun n'est pas la première expérience de Société générale sur ce segment. Bien avant, l'opérateur avait lancé « Momifone ». Seulement, le 31 décembre 2014, la banque s'est vue contrainte de fermer son service, évoquant au passage « la concurrence et des conflits récurrents avec certains opérateurs de téléphonie mobile ». Notons que contrairement aux autres services de mobile money au Cameroun, la Société générale lance son service sans association aucune avec opérateur télécoms. Ce sera le cas au Cameroun, et ça l'est déjà au Sénégal et en Côte d'Ivoire, où le service est déjà opérationnel, et compte plus de 30 000 « porte-monnaie électroniques ».

Source: TIC MAG.

Exprimez vous:

Vous aimez cet article? Votre opinion compte: laissez un commentaire ici. On a hâte de vous lire!

Si vous aimez cet article, Partagez-le avec vos amis sur Facebook.

A lire absolument:



 

 

REAGISSEZ - LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Vous avez quelque chose à dire? lancez vous: réagissez ici.

ça fait le buzz

10 raisons de manger du « petit-cola » pour avoir une santé de fer.

 

 

Cameroun: Une femme tue son mari avec de l'eau bouillante.

 

 

3 raisons de ne pas laisser votre téléphone à la charge toute la nuit.

 

20 pasteurs les plus riches au monde.

 

10 artistes africains les mieux payés en concert.

 

Cameroun : Le Nigérian retrouvé mort dans le coffre de sa voiture aurait été tué par sa femme et son amant.

 

 

Cameroun: Basile Atangana Kouna, une vie de prince à la prison centrale de Kondengui.

 

4 postes à pourvoir à l'Ambassade d'Arabie Saoudite.

 

Le Ministre de la communication confirme que Sisiku Ayuk Tabe et plusieurs sécessionnistes extradés du Nigeria sont effectivement au Cameroun.

 

Top 10 des musiciens les plus riches d’Afrique selon Forbes.

 

Cameroun : La Société générale obtient l’autorisation de déployer ‘‘Yup’’, son service de mobile money.

 

Les + vus