Cameroun – Marche du MRC: la police ouvre le feu sur les manifestants à Douala. Ambiance à Yaoundé, Mbouda et Bafoussam.

 

Célestin Djamen et Maitre Michèle Ndoki, cadres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) paralysés par des balles au niveau de leurs jambes gauches respective alors que les manifestants interpellés à Mbouda, Yaoundé et Bafoussam sont gardés à vue.

Cameroun – Marche du MRC: la police ouvre le feu sur les manifestants à Douala. Ambiance à Yaoundé, Mbouda et Bafoussam.

Malgré l'interdiction des autorités administratives, les militants et sympathisants du MRC sont sortis en nombre dans plusieurs villes du Cameroun pour répondre à l'appel de Maurice Kamto, le président du MRC qui avait annoncé la relance dès ce samedi 26 janvier 2019, des manifestations pour dénoncer la gestion du pays et les fraudes qui, selon lui, ont émaillé l'élection présidentielle du 07 octobre 2018…


Dans la ville de Douala arrosée de temps en temps par la pluie, la marche de l'opposition, en présence de Maurice Kamto, a été marquée par des affrontements avec les forces de l'ordre, notamment les policiers armés.


Alors qu'on marchait paisiblement et à mains nues au quartier Makepe, (arrondissement de Douala 5e, ndlr), la police a ouvert le feu sur nous. C ‘est dans ce contexte que Célestin Djamen, a été atteint” relate John Tabhe, un des manifestants. Sur un autre front, Michèle Ndoki a été aussi blessée par balle.


Une source sécuritaire indique qu'il s'agit des balles blanches qui permettent de maitriser les manifestants violents. Du côté du MRC, l'on parle des balles réelles tirées sur des contestataires qui ne portaient aucun objet dangereux. Grièvement blessés, Célestin Djamen a été transporté à l'hôpital général de Douala alors que sa camarade Ndoki est sous soins intensifs dans une autre formation hospitalière de la capitale économique.


Toutefois, la police a réussi à disperser la foule à coups de gaz lacrymogène. Les forces de l'ordre ont usé des mêmes moyens pour mettre un terme aux manifestations de l'opposition à Yaoundé, Mbouda, Bafoussam, etc.


Plusieurs manifestants ont été interpellés. Le gouvernement annonce sa réaction pour bientôt.

Source: actucameroun.

Exprimez vous:

Vous aimez cet article? Votre opinion compte: laissez un commentaire ici. On a hâte de vous lire!

Si vous aimez cet article, Partagez-le avec vos amis sur Facebook.

A lire absolument:



 

 

REAGISSEZ - LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Vous avez quelque chose à dire? lancez vous: réagissez ici.

ça fait le buzz

10 raisons de manger du « petit-cola » pour avoir une santé de fer.

 

 

Cameroun: Une femme tue son mari avec de l'eau bouillante.

 

 

3 raisons de ne pas laisser votre téléphone à la charge toute la nuit.

 

20 pasteurs les plus riches au monde.

 

10 artistes africains les mieux payés en concert.

 

Cameroun : Le Nigérian retrouvé mort dans le coffre de sa voiture aurait été tué par sa femme et son amant.

 

 

Cameroun: Basile Atangana Kouna, une vie de prince à la prison centrale de Kondengui.

 

4 postes à pourvoir à l'Ambassade d'Arabie Saoudite.

 

Le Ministre de la communication confirme que Sisiku Ayuk Tabe et plusieurs sécessionnistes extradés du Nigeria sont effectivement au Cameroun.

 

Top 10 des musiciens les plus riches d’Afrique selon Forbes.

 

Cameroun : La Société générale obtient l’autorisation de déployer ‘‘Yup’’, son service de mobile money.

 

Les + vus