Cameroun: un chauffeur abattu par un gendarme à Batcham.

 

Le drame s’est produit à la suite d’une altercation entre les deux hommes pour une somme de 500 francs CFA.

Cameroun: un chauffeur abattu par un gendarme à Batcham.

La ville de Batcham, dans le département des Bamboutos (région de l'Ouest du Cameroun), est passée à côté d'une émeute ce 1er août 2018. La raison : le meurtre d'un chauffeur de camion par un gendarme, à la suite d'une altercation entre les deux hommes au sujet d'une somme de 500 francs CFA.

 

Le convoyeur du chauffeur décédé, présent au moment des faits, a rapporté aux médias ce qui s'est produit sur les lieux du crime. Il explique que le chauffeur et lui étaient en route pour Galim, dans le même département, où ils devaient livrer des tomates. Au niveau du poste de contrôle de gendarmerie de Batcham, ils auraient trouvé un bambou servant de barrière de contrôle sans aucun gendarme. Après quelques minutes, personne ne s'étant signalé, le chauffeur a demandé au convoyeur de lever la barrière, et ils ont poursuivi leur chemin.


Les choses ont pris une autre tournure lorsque les deux transporteurs ont réalisé qu'ils étaient suivis. « C'est par le rétroviseur qu'on observe une moto qui nous suivait. Devant le domicile où nous devons porter les paniers vides, le gendarme nous a retrouvé et a demandé au chauffeur de poser ses 500 francs CFA. Le chauffeur lui a fait savoir qu'il n'était plus au contrôle.


Le gendarme l'a menacé, lui promettant le pire s'il n'obtempérait pas. N'ayant pas donné les 500 francs CFA qu'il demandait, le gendarme a d'abord tirer à deux reprises sur les roues avant d'ouvrir le feu sur le chauffeur trois fois de suite. C'est ainsi qu'il est atteint à la nuque.


Avec l'aide des populations, il a été immédiatement conduit à l'hôpital des sœurs de Batcham. Avec le sang qui coulait abondamment, les médecins ont demandé son transfert pour l'hôpital régional de Bafoussam », raconte Linus Maxime Tepou, le convoyeur cité par le quotidien Le Jour.


La victime succombera à ses blessures. Alertés, une importante délégation des conducteurs de motos est arrivée à l'hôpital. De sources locales, ils avaient l'intention de récupérer le corps sans vie de leur collègue pour le ramener à Batcham. Ils vont cependant se heurter à une forte présence des forces de maintien de l'ordre à l'entrée dudit hôpital. Après des négociations entre les autorités administratives et la famille, le corps sans vie d'Arnaud Tene, la victime,  sera finalement déposé à la morgue de l'hôpital régional de Bafoussam.


Des médias locaux rapportent ce matin qu'à la demande du gouverneur de la région de l'Ouest, ce poste de contrôle a été suspendu jusqu'à nouvel ordre. Le gendarme meurtrier quant à lui a été interpellé. Arnaud Tene, 33 ans, laisse  deux veuves et trois enfants.

Source: Journal du Cameroun.

Exprimez vous:

Vous aimez cet article? Votre opinion compte: laissez un commentaire ici. On a hâte de vous lire!

Si vous aimez cet article, Partagez-le avec vos amis sur Facebook.

A lire absolument:



 

 

REAGISSEZ - LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Vous avez quelque chose à dire? lancez vous: réagissez ici.

ça fait le buzz

10 raisons de manger du « petit-cola » pour avoir une santé de fer.

 

 

Cameroun: Une femme tue son mari avec de l'eau bouillante.

 

 

3 raisons de ne pas laisser votre téléphone à la charge toute la nuit.

 

20 pasteurs les plus riches au monde.

 

10 artistes africains les mieux payés en concert.

 

Cameroun : Le Nigérian retrouvé mort dans le coffre de sa voiture aurait été tué par sa femme et son amant.

 

 

Cameroun: Basile Atangana Kouna, une vie de prince à la prison centrale de Kondengui.

 

4 postes à pourvoir à l'Ambassade d'Arabie Saoudite.

 

Le Ministre de la communication confirme que Sisiku Ayuk Tabe et plusieurs sécessionnistes extradés du Nigeria sont effectivement au Cameroun.

 

Top 10 des musiciens les plus riches d’Afrique selon Forbes.

 

Cameroun : La Société générale obtient l’autorisation de déployer ‘‘Yup’’, son service de mobile money.

 

Les + vus