Crise anglophone : un élève tué lors de violences à Bamenda.

 

Un adolescent a été tué à Bamenda, durant des affrontements entre les forces de défense camerounaises et les groupes armés sécessionnistes.

Crise anglophone : un élève tué lors de violences à Bamenda.

Le décès de cet adolescent est survenu lundi au moment les habitants de Bamenda, dans le Nord-Ouest, observaient une journée ville morte. Selon certaines sources, cet enfant – dont nous  n'avons pas obtenu l'identité – a été atteint par une balle perdue alors que militaires et combattants sécessionnistes s'affrontaient dans les rues.


Les échanges de coups de feu enregistrés lundi à Bamenda faisaient suite à une sortie d'homme armés dans la ville. Ceux-ci étaient venus forcer des commerçants à fermer les boutiques. Ils auraient proféré des menaces à l'encontre des populations qui ne respecteraient pas les villes-mortes, ont indiqué ces mêmes sources.

Source: Journal du Cameroun.

Exprimez vous:

Vous aimez cet article? Votre opinion compte: laissez un commentaire ici. On a hâte de vous lire!

Si vous aimez cet article, Partagez-le avec vos amis sur Facebook.

A lire absolument:



 

 

REAGISSEZ - LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Vous avez quelque chose à dire? lancez vous: réagissez ici.

ça fait le buzz

10 raisons de manger du « petit-cola » pour avoir une santé de fer.

 

 

Cameroun: Une femme tue son mari avec de l'eau bouillante.

 

 

3 raisons de ne pas laisser votre téléphone à la charge toute la nuit.

 

20 pasteurs les plus riches au monde.

 

10 artistes africains les mieux payés en concert.

 

Cameroun : Le Nigérian retrouvé mort dans le coffre de sa voiture aurait été tué par sa femme et son amant.

 

 

Cameroun: Basile Atangana Kouna, une vie de prince à la prison centrale de Kondengui.

 

4 postes à pourvoir à l'Ambassade d'Arabie Saoudite.

 

Le Ministre de la communication confirme que Sisiku Ayuk Tabe et plusieurs sécessionnistes extradés du Nigeria sont effectivement au Cameroun.

 

Top 10 des musiciens les plus riches d’Afrique selon Forbes.

 

Cameroun : La Société générale obtient l’autorisation de déployer ‘‘Yup’’, son service de mobile money.

 

Les + vus