L’OMS alerte sur la circulation de faux médicaments au Cameroun.

 

Le ministère de la Santé publique vient d’interdire la vente et l’administration du médicament Iclusig aux patients suite à une alerte de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a-t-on appris mardi par voie de communiqué.

L’OMS alerte sur la circulation de faux médicaments au Cameroun.

En effet, cette organisation internationale met en garde le public sur la circulation au Cameroun, de deux versions falsifiées des tablettes d’Iclusig 15 mg et 45 mg.

Un appel à la vigilance qui a poussé les autorités sanitaires à mener une opération de vérification dudit produit permettant de détecter la contrefaçon.

« L’analyse en laboratoires de ces lots a confirmé qu’aucun ne contient le Ponatinib, principe actif attendu, et que le 2e contient plutôt une faible quantité de paracétamol à la place », a indiqué le ministère de la Santé publique.

Selon des sources médicales, l’Iclusig est un médicament utilisé en cas de leucémie myéloïde, une forme de cancer qui prend naissance dans les cellules souches du sang.

Il est fabriqué par les sociétés pharmaceutiques Takeda et Incyte qui ne reconnaissent pas avoir produit les lots incriminés.

Par conséquent, le ministère de la Santé recommande son retrait des stocks, l’arrêt de la distribution, de la dispensation et de l’administration de l’Iclusig aux patients.

Source: APAnews.

Exprimez vous:

Vous aimez cet article? Votre opinion compte: laissez un commentaire ici. On a hâte de vous lire!

Si vous aimez cet article, Partagez-le avec vos amis sur Facebook.

A lire absolument:



 

 

REAGISSEZ - LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Vous avez quelque chose à dire? lancez vous: réagissez ici.

ça fait le buzz

10 raisons de manger du « petit-cola » pour avoir une santé de fer.

 

 

Cameroun: Une femme tue son mari avec de l'eau bouillante.

 

 

3 raisons de ne pas laisser votre téléphone à la charge toute la nuit.

 

20 pasteurs les plus riches au monde.

 

10 artistes africains les mieux payés en concert.

 

Cameroun : Le Nigérian retrouvé mort dans le coffre de sa voiture aurait été tué par sa femme et son amant.

 

 

Cameroun: Basile Atangana Kouna, une vie de prince à la prison centrale de Kondengui.

 

4 postes à pourvoir à l'Ambassade d'Arabie Saoudite.

 

Le Ministre de la communication confirme que Sisiku Ayuk Tabe et plusieurs sécessionnistes extradés du Nigeria sont effectivement au Cameroun.

 

Top 10 des musiciens les plus riches d’Afrique selon Forbes.

 

Cameroun : La Société générale obtient l’autorisation de déployer ‘‘Yup’’, son service de mobile money.

 

Les + vus