Présidentielle au Nigeria: une trentaine de partis d’opposition font alliance.

 

Trente-huit partis politiques nigérians ont rejoint lundi le principal parti de l'opposition pour faire blocage à la candidature de Muhammadu Buhari à sa propre succession, en vue de la présidentielle de février 2019.

Présidentielle au Nigeria: une trentaine de partis d’opposition font alliance.

L'idée est de “se rassembler, et de présenter un candidat commun, qui ‘dégagera' le gouvernement incompétent du président Muhammadu Buhari”, a déclaré à l'AFP Kola Ologbodiyan, porte-parole du Parti Populaire Démocratique (PDP), principal parti de l'opposition.


Les représentants des 39 partis se sont rassemblés lundi autour d'un Protocole d'accord (Memorandum of Understanding, MoU), nom de cette nouvelle alliance.


“Le but du MoU est que l'on travaille ensemble pour regagner le pouvoir”, a expliqué à l'AFP Yunusa Tanko, président du minoritaire Parti de Conscience nationale.


“C'est une alliance, pas une fusion. L'idée est que nous puissions travailler ensemble, d'égal à égal”, a confié M. Tanko, soulignant que l'accord était d'avoir ensuite un “gouvernement d'unité nationale, acceptable pour tous les membres de l'alliance.”


La campagne électorale est engagée au Nigeria, à deux mois environ des primaires au sein des partis, et à quelques mois de l'élection présidentielle de février 2019.


L'ancien général Buhari, qui avait accédé au pouvoir en 2015 en l'emportant sur le président Goodluck Jonathan (PDP), a annoncé vouloir se présenter à sa propre succession.


Malgré un important soutien, notamment de quelques Etats clés du Nord du pays, il subit de très fortes pressions et critiques au sein même de son propre camp.


La semaine dernière, des membres de son parti, le All Progressives Congress (APC), ont annoncé avoir fondé un mouvement dissident, le Reformed APC (rAPC), et ont appelé à une forte coalition contre M. Buhari qu'ils accusent de ne pas avoir tenu ses promesses en termes de sécurité et de lutte contre la corruption.


A 75 ans, le président Buhari a également passé de nombreux mois à Londres pendant son mandat pour raisons de santé, et beaucoup mettent en doute ses capacités à diriger ce géant de 180 millions d'habitants pour un mandat supplémentaire de quatre ans.

Source: AFP.

Exprimez vous:

Vous aimez cet article? Votre opinion compte: laissez un commentaire ici. On a hâte de vous lire!

Si vous aimez cet article, Partagez-le avec vos amis sur Facebook.

A lire absolument:



 

 

REAGISSEZ - LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Vous avez quelque chose à dire? lancez vous: réagissez ici.

ça fait le buzz

10 raisons de manger du « petit-cola » pour avoir une santé de fer.

 

 

Cameroun: Une femme tue son mari avec de l'eau bouillante.

 

 

3 raisons de ne pas laisser votre téléphone à la charge toute la nuit.

 

20 pasteurs les plus riches au monde.

 

10 artistes africains les mieux payés en concert.

 

Cameroun : Le Nigérian retrouvé mort dans le coffre de sa voiture aurait été tué par sa femme et son amant.

 

 

Cameroun: Basile Atangana Kouna, une vie de prince à la prison centrale de Kondengui.

 

4 postes à pourvoir à l'Ambassade d'Arabie Saoudite.

 

Le Ministre de la communication confirme que Sisiku Ayuk Tabe et plusieurs sécessionnistes extradés du Nigeria sont effectivement au Cameroun.

 

Top 10 des musiciens les plus riches d’Afrique selon Forbes.

 

Cameroun : La Société générale obtient l’autorisation de déployer ‘‘Yup’’, son service de mobile money.

 

Les + vus